News

04.12.2019

Élection au Comité central

Lors de l’Assemblée des délégués Filizia Gasnakis, enseignante de français au gymnase MNG Rämibühl, a été élue au Comité central de la SSPES. Le Comité central souhaite la bienvenue à Filizia et se réjouit de la

Élection au Comité central


Lors de l’Assemblée des délégués Filizia Gasnakis, enseignante de français au gymnase MNG Rämibühl, a été élue au Comité central de la SSPES. Le Comité central souhaite la bienvenue à Filizia et se réjouit de la collaboration.


04.12.2019

Berne – augmentation de salaire

Le Grand conseil bernois a décidé d’augmenter les salaires des maître(sse)s d’école enfantine et d’école primaire ainsi que celui des enseignant-e-s de musique. Ceux-celles-ci passent ainsi à la catégorie salariale supérieure (7), ce qui correspond à une augmentation de 200 à 450 francs par mois. …

Berne – augmentation de salaire


Le Grand conseil bernois a décidé d’augmenter les salaires des maître(sse)s d’école enfantine et d’école primaire ainsi que celui des enseignant-e-s de musique. Ceux-celles-ci passent ainsi à la catégorie salariale supérieure (7), ce qui correspond à une augmentation de 200 à 450 francs par mois. L’association d’enseignant-e-s «Formation Berne» se réjouit de cette décision qui contribue rendre la profession d’enseignant-e plus attrayante.


Der Grosse Rat sagt definitiv Ja zu mehr Lohn für Lehrpersonen. Bildung Bern. 3.12.2019.

 

 

 


03.12.2019

PISA 2018

On y a droit tous les trois ans: les résultats de l’étude PISA 2018 viennent d’être publiés. En lecture, mathématiques et sciences naturelles, la Suisse obtient des résultats inférieurs à ceux d’il y a trois ans. Elle est même légèrement au-dessous de la moyenne OCDE en lecture – ce qui serait …

PISA 2018


On y a droit tous les trois ans: les résultats de l’étude PISA 2018 viennent d’être publiés. En lecture, mathématiques et sciences naturelles, la Suisse obtient des résultats inférieurs à ceux d’il y a trois ans. Elle est même légèrement au-dessous de la moyenne OCDE en lecture – ce qui serait dû à la haute proportion d’élèves immigré-e-s – et se place au 28e rang, loin derrière la Chine, Singapour, Macao, Hong Kong et l’Estonie. En mathématiques et en sciences naturelles, malgré une baisse des performances, la Suisse reste dans le peloton de tête international.

ATS: PISA 2018. Résultats en demi-teinte pour les écoles suisses. ATS. 3.12.2019

 

 

 

 


03.12.2019

Hautes écoles: Finances et recherche

En 2018, les hautes écoles suisses ont coûté 11,9 milliards de francs au total. Les hautes écoles universitaires sont les plus coûteuses: 8,4 milliards de francs, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année précédente. Plus de la moitié (58%) de cette somme est investie dans la recherche et le développement. …

Hautes écoles: Finances et recherche


En 2018, les hautes écoles suisses ont coûté 11,9 milliards de francs au total.

Les hautes écoles universitaires sont les plus coûteuses: 8,4 milliards de francs, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année précédente. Plus de la moitié (58%) de cette somme est investie dans la recherche et le développement. La formation initiale représente 23% des coûts. Les hautes écoles spécialisées coûtent quant à elles 2,8 milliards de francs, les hautes écoles pédagogiques 688 millions.

Finances et coûts des hautes écoles. OFS 2019.

 

 

 

 


27.11.2019

Rapport coût/bénéfice de la formation des apprenti-e-s

Une récente étude menée par la Confédération révèle qu’un-e apprenti-e suivant une formation en 3 ans rapporte en moyenne 10 430 francs à son entreprise s’il-si elle suit une formation en 3 ans, 8630 francs si celle-ci se fait en 4 ans. En 2016/17, 60% des entreprises ont ainsi réalisé un bénéfice net …

Rapport coût/bénéfice de la formation des apprenti-e-s


Une récente étude menée par la Confédération révèle qu’un-e apprenti-e suivant une formation en 3 ans rapporte en moyenne 10 430 francs à son entreprise s’il-si elle suit une formation en 3 ans, 8630 francs si celle-ci se fait en 4 ans. En 2016/17, 60% des entreprises ont ainsi réalisé un bénéfice net avec la formation d’apprenti-e-s. C’est le secteur de la construction qui en profite le plus, contrairement à celui de l’industrie. Former des apprenti-e-s s’avère particulièrement lucratif en ce qui concerne, par ex., les installateur-trice-s électriques (plus de 40 000 francs), les menuisier-ère-s, les peintres, les installateur-trice-s sanitaires, les logisticien-ne-s. En revanche, former des informaticien-ne-s (plus de 20 000 francs), des polymécanicien-ne-s et des mécatronicien-ne-s d’automobile ne s’avère pas rentable pour les entreprises.

Gehret, A., Aepli, M., Kuhn, A., Schweri, J.: Formation des apprenti-e-s: quel intérêt pour les entreprises? Résultats de la 4ème étude coût/bénéfice. Lausanne. Institut fédérale des hautes études en formation professionnelle. 2019

 

 

 


25.11.2019

Début de carrière des enseignant-e-s

Cinq ans après la fin de leurs études, 93% des personnes ayant obtenu un diplôme d’enseignant-e du degré préscolaire et primaire ont un emploi en tant qu’enseignant-e. La part de ceux-celles qui exercent la profession d’enseignant-e est de 89% chez les diplômé-e-s du degré secondaire I et de 77% chez les …

Début de carrière des enseignant-e-s


Cinq ans après la fin de leurs études, 93% des personnes ayant obtenu un diplôme d’enseignant-e du degré préscolaire et primaire ont un emploi en tant qu’enseignant-e. La part de ceux-celles qui exercent la profession d’enseignant-e est de 89% chez les diplômé-e-s du degré secondaire I et de 77% chez les diplômé-e-s du degré secondaire II.

97% des personnes ayant obtenu un diplôme d’enseignement du degré préscolaire et primaire, 84% des diplômé-e-s du secondaire I et 88% de ceux-celles du secondaire II travaillent au degré pour lequel ils-elles ont été formé-e-s.

Situation professionnelle des diplômés de la formation des enseignants en 2012. OFS 2019